Brut, net, coût total… enfin un outil pour tout calculer facilement !

Temps de lecture : 2 minutes

Toute la réglementation (SMIC, minimas de branche, réductions de cotisations, heures supplémentaires, etc.) est pensée en salaire brut. Mais ce salaire brut n’est ni le coût total supporté par l’entreprise ni le montant perçu sur le compte bancaire du salarié. A l’extrême, l’entreprise ne s’intéresse qu’au coût total, et le salarié qu’au « net en poche ».

Et pourtant il faut bien passer par le brut. Voilà qui désoriente les profanes, qu’ils soient étrangers, étudiants, ou « insiders » réfractaires à la logique du bulletin de paye.

Le gouvernement a enfin mis à disposition du public un outil permettant de simuler précisément ces différentes valeurs, à partir de l’une d’entre elles : https://mon-entreprise.fr/simulateurs/salari%C3%A9

  • Vous voulez embaucher quelqu’un pour un coût maximum de 4.000 euros/mois ? Entrez 4000 euros dans la fenêtre « coût total » et vous aurez la simulation du brut et du net.
  • Vous voulez au contraire assurer un salaire net avant impôt de 2.000 euros à votre nouvelle recrue ? Entrez 2.000 dans la fenêtre « salaire net » et le simulateur recalculera le brut correspondant ainsi que le coût total après ajout des cotisations patronales.
  • Vous préférez partir du brut en voyant ce que donne par exemple 3.000 euros bruts en salaire net et en coût total ? Vous entrerez 3.000 euros dans la fenêtre « salaire brut » du simulateur.

L’outil permet aussi de simuler le prélèvement à la source à partir du taux standard ou du taux individualisé du salarié, et de renseigner plusieurs données afin d’affiner le calcul (heures supplémentaires, statut de jeune entreprise innovante, lieu d’emploi, etc.).

Alors cliquez, simulez, et recrutez !

Pour toutes questions relatives à l’embauche de salariés et pour obtenir des conseils pragmatiques, contactez-nous.