[FOCUS] Les aides financières à disposition des entreprises pour faire face à la crise

Temps de lecture : 1 minute

Plus d’un mois après le début de la crise sanitaire, devenue depuis économique, nous vous proposons un rapide focus sur les éventuelles aides financières que vous pourriez solliciter.

  • Fonds de solidarité : selon Bercy, au 21 mai 2020, 2.445.907 demandes d’aide représentant 3,3 milliards d’euros

Le fonds de solidarité financé par l’Etat et les Régions, dont le montant peut aller jusqu’à 1 500 €, concerne les TPE, indépendants, micro-entrepreneurs et professions libérales qui remplissent plusieurs conditions, notamment avoir dix salariés au plus, générer moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires ainsi qu’un bénéfice annuel imposable inférieur à 60.000 euros.

La demande peut être effectuée pour les mois de mars et avril.

Le ministre de l’Économie et des Finances a annoncé mercredi 15 avril 2020 que les agriculteurs membres d’un groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC), les artistes-auteurs, et les entreprises en redressement judiciaire ou en procédure de sauvegarde pourront également bénéficier du fonds de solidarité.

Depuis cette même date, les entreprises qui connaissent le plus de difficultés peuvent solliciter auprès des Régions une aide complémentaire d’un montant de 2.000 à 5.000 €, selon la taille et la situation financière de l’entreprise.

 

  • Prêt garanti par l’État : selon Bercy, au 15 mai 2020, 425.612 entreprises ont bénéficié de ce dispositif, pour un montant total de 77,6 milliards d’euros

Jusqu’au 31 décembre 2020, les entreprises de toute taille, et quelle que soit leur forme juridique, pourront demander à leur banque habituelle un prêt de trésorerie garanti par l’État, dont le montant sera au maximum équivalent à un quart du chiffre d’affaires de l’année 2019.

Aucun remboursement ne sera exigé la première année : l’entreprise pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans.

 

  • Une aide financière exceptionnelle jusqu’à 1.250 € pour les artisans et les commerçants

Le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) met en place une aide financière exceptionnelle pour les commerçants et les artisans qui sont en activité au 15 mars 2020 et qui ont été immatriculés avant le 1er janvier 2019. Cette aide, pouvant aller jusqu’à 1.250 €, sera versée de manière automatique par l’Urssaf et ne nécessitera aucune démarche de ces derniers.

Outre ces aides financières, d’autres dispositifs sont prévus à destination des entreprises. Si ces dernières sont insuffisantes et que vos difficultés persistent, vous pouvez contacter le Cabinet qui saura vous épauler et trouver les solutions adéquates.