En période de Covid-19, profitez-en pour former vos équipes !

Temps de lecture : 1 minute

Face aux 31 000 entreprises et 650 000 salariés d’ores et déjà concernés par l’activité partielle, la formation apparaît comme une solution gagnant-gagnant.  

Pour l’employeur, parce que les salariés réutiliseront les compétences acquises lors de la reprise d’activité. Pour salariés, parce qu’ils percevront une indemnité égale à 100% de leur rémunération nette antérieure. 

 Voici comment fonctionne le dispositif dit « FNE-Formation »  

  •  Priorité est donnée aux entreprises ou groupements d’employeurs de moins de 250 salariés. 
  •  Les actions sont destinées aux salariés exposés à la perte de leur emploi ou ceux de faible qualification par rapport au marché du travail sur leur bassin d’emploi. Les cadres n’en sont pas exclus, bien au contraire ! 
  •  Une convention doit être conclue entre la Direccte du siège social et l’entreprise ou un opérateur de compétences (OPCO). Pour ce faire, il convient de :

            – Avant le démarrage de la formation, transmettre la demande par courrier à la Direccte 

            – Consulter le CSE sur cette demande 

            – Conclure la convention pour une durée maximale de 18 mois  

  •  En contrepartie de la conclusion d’une telle convention, l’entreprise s’engage à maintenir dans l’emploi les salariés formés pendant une durée au moins égale à la durée de la convention, augmentée de 6 mois (sauf en cas de formation pour un reclassement externe). 
  •  S’il est le seul financeur public, l’État peut accorder une aide pouvant aller jusqu’à 70% des coûts admissibles (dépenses de fonctionnement, rémunération des participants, rémunération des formateurs notamment). 
  •  Le spectre des formations éligibles est très large. Il s’agit de celles permettant d’acquérir une qualification, une VAE, un bilan de compétences, des bilans professionnels ou de positionnement, ou encore des formations favorisant la polyvalence professionnelle des salariés.  
  •  La formation est réalisée via le plan de formation, le compte personnel de formation, ou la période de professionnalisation.  
  •  Période de confinement oblige, la formation doit, bien entendu, être réalisée à distance.  

 

Les ordonnances prises par le Gouvernement le 25 mars dernier n’ont pas apporté de modifications à ce dispositif.  

Si le référent unique de la DIRECCTE peut vous aider (paca.continuite-eco@direccte.gouv.fr - 04 86 67 32 86), n’oubliez pas que nous restons disponibles pour vous épauler.